mercredi , 13 décembre 2017
Dernières nouvelles

Looking to buy essays from a reputable online sample writing company? buy essay online from InstantWritings are trusted, reviewed and verified.

Accueil » Actualités » PROMOTION DE LA DEMOCRATIE LOCALE A DSCHANG : Nantes et Dschang récompensent les initiatives de bonne gouvernance 2016.

PROMOTION DE LA DEMOCRATIE LOCALE A DSCHANG : Nantes et Dschang récompensent les initiatives de bonne gouvernance 2016.

Les attributs accompagnant la deuxième édition du concours destiné à promouvoir des associations soucieuses de soigner leur image de marque, ont été décernés le lundi 5 décembre 2016.

 

Depuis début avril dernier jusqu’à fin mai de l’année en cours, la Commune de Dschang, en synergie parfaite avec son partenaire stratégique de la ville de Nantes, a lancé un appel à projets à l’intention des associations opérant dans le territoire de la Commune.

Cet appel à projets, qui a porté sur la “Promotion de la démocratie locale”, a connu un large engouement. Et en novembre dernier, un jury présidé par le quatrième Adjoint au Maire Madame Ide Bernadette Fouelifack, a retenu la candidature de cinq associations.

C’est la délivrance officielle de ce verdict, accompagnée de la remise solennelle des attributions soutenant les prix, qui a servi de prétexte à la cérémonie organisée le lundi 5 décembre 2016, dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville.

Ce concours a été institué en 2013. Cette année-là, cinq associations avaient alors été récompensées avec un prix de 500 000 Fcfa (cinq cent mille francs), chacune. Après la traversée d’un tunnel long de trois ans, la deuxième édition du même concours a été célébrée ce jour. Pour la circonstance, cinq structures différentes ont reçu une enveloppe dont le montant revalorisé, a été porté à six 600 000 Fcfa (cent mille francs), par association lauréate. Soit une enveloppe totale de 3 000 000 Fcfa (trois millions).

Dans son mot de bienvenue, le Maire, SM Beaudelaire Donfack, a invité les récipiendaires, à voir en ce prix le signe fort de la volonté ferme de l’Exécutif Municipal, à toujours rechercher le bien-être de toutes les populations de la Commune.

Il a continué en édifiant son auditoire sur les fondements de la revue à la hausse, du montant de chacune de ces enveloppes : « (…) Notons que c’est la qualité des rapports d’utilisation de l’argent remis à la première édition, qui a permis à notre partenaire de décaisser l’enveloppe que nous vous remettons ce jour. Faites en donc bon usage… »

Faites de bons usages de ces prix qui restent des fonds publics

Dans sa prise de parole, le Sous-préfet, Jules Eric Ekoumé, en sa qualité de représentant de la tutelle, a dit « (…) Merci à nos partenaires de Nantes qui, dans le cadre de la coopération décentralisée, ne cessent d’apporter du sourire aux populations de notre ressort… »

A l’intention des associations récompensées, il a rappelé qu’il « (…) s’agit bien de fonds publics… » donc l’usage est susceptible à tout moment, de faire l’objet de contrôle de la part des services compétents de l’Etat.

Le concours “Promotion de la démocratie locale” a pour but, d’encourager et récompenser les initiatives de bonne gouvernance, au sein de la Commune. Les cinq associations primées à cette deuxième édition sont : le Cercle des artistes musiciens de la Menoua (CERAMM), présidée par l’artiste Pepsi BB ; la Coopérative des producteurs de pomme de terre de Dschang, présidée par le chef du village Tchouadeng, SM Michel Djoufack ; le Réseau des associations féminines de l’arrondissement de Dschang (RAFAD), présidé par la conseillère municipale Annette Njoua ; le Réseau de développement et d’action culturelle du Cameroun (REDAC), présidé par Bernadette Assongmo ; le Centre des jeunes aveugles de Dschang (CEJAD), présidé par Paul Tezanou.

L’appel à projets de ce concours a été centré sur des axes tels : la promotion d’activités de loisirs au service de la jeunesse, la mobilisation des populations autours des projets communautaires, la prise en charge de personnes vulnérables, la promotion du développement de la cité, la promotion d’activités agro-sylvo-pastorales, la promotion de l’autonomisation de la femme et de la jeune fille.

Entre autres critères de sélection des candidatures, le jury a retenu : la promotion de la gouvernance dans la gestion des activités ; la coopération avec la commune et/ou des structures étatiques ; le suivi, l’évaluation, la duplication et la durabilité du projet ; la prise en compte du genre dans l’exécution du projet.

 

Roch Kenfack

jizzrain.com/vd/15785-video

Check Also

erta-ekosso-entoure-de-son-orchestre

ANIMATION ARTISTICO-CULTURELLE DE HAUTE FACTURE A DSCHANG : L’Alliance Franco-camerounaise de Dschang a bougé en février dernier.

En réussissant l’organisation de trois événements de grande envergure, l’Alliance Franco-camerounaise de Dschang a tenu …