dimanche , 18 février 2018
Dernières nouvelles

Looking to buy essays from a reputable online sample writing company? buy essay online from InstantWritings are trusted, reviewed and verified.

Accueil » Actualités » Mission du maire de la commune de Dschang, du premier adjoint et du responsable de la cellule de développement de la coopération et communication à Paris et à Nantes du 13 au 20 novembre 2013

Mission du maire de la commune de Dschang, du premier adjoint et du responsable de la cellule de développement de la coopération et communication à Paris et à Nantes du 13 au 20 novembre 2013

Confrontée depuis 1996 à de nouvelles contraintes démographiques et économiques et soucieuse de préserver ses fonctions historiques et touristiques, la ville de Dschang entreprend sa modernisation, avec le soutien de la diaspora domiciliée à Nantes. Cette diaspora associe leur municipalité de résidence au projet. Ceci se traduit en septembre 2002 par la signature d’un pacte d’amitié entre les villes de Nantes en France et de Dschang au Cameroun et en 2005 par l’admission de la Commune Urbaine de Dschang à l’AIMF. Ce pacte est suivi d’un accord cadre signé en 2011 entre les deux villes, pour soutenir la réalisation d’un programme triennal basé sur les domaines suivants : coopération institutionnelle notamment par la recherche des bailleurs tiers dont l’AIMF et les cofinancements des projets portés par la coopération ; coopération technique et développement urbain (appui au renforcement des capacités des services techniques de la ville de Dschang, culture, tourisme et jeunesse.) C’est donc pour répondre aux exigences de ce programme, et plus précisément sur le volet coopération institutionnelle et financement des projets, que s’inscrit notre mission à Paris et ensuite à Nantes.

Objectif de la Mission

Cette mission avait pour objectif d’affiner conjointement nos programmes de coopération, qui portent notamment sur l’eau et assainissement, la gouvernance locale, l’urbanisme et les espaces verts (la création dans les prochains jours d’un jardin botanique) l’appui à la politique énergétique, mais aussi et surtout de s’imprégner du fonctionnement des projets de cette coopération. Il a été aussi question de participer à l’assemblée générale de l’AIMF afin de signer la convention d’un projet sur l’approvisionnement en eau potable de nos populations pour un montant total de 396.500 euros soit 260.000.000 de FCFA environ lequel projet est cofinancé par l’AIMF, la ville de Nantes et l’Agence de l’Eau Loire Bretagne.

Missions

Le programme de la mission était le suivant :
Pour l’étape de l’AIMF à Paris

Mercredi 13 novembre
Pour les membres du Bureau de l’AIMF
Journée Arrivée des membres du Bureau et installation à l’hôtel Pullman
Jeudi 14 novembre
Journée Arrivée des membres et installation dans les hôtels (les chambres seront disponibles à partir de 15 h 00)
Pour les membres du Bureau de l’AIMF
16 h 30 à 17 h 30 Réunion du Bureau
Lieu : Hôtel de Ville
17 h 30 à 18 h 30 Pause
18 h 00 à 19 h 30 Reprise des travaux du Bureau
20 h 00 Dîner offert aux membres du Bureau
Lieu : Hôtel de Ville
20 h 00 Dîner offert aux membres de l’AIMF
Lieu : Hôtel Pullman
Soirée libre
Vendredi 15 novembre
09 h 15 à 10 h 15 Séance solennelle d’ouverture
10 h 30 à 12 h 00 33ème Assemblée générale
Première séance plénière
13 h 00 à 14 h 30 Déjeuner offert par M. Bertrand DELANOË, Président de l’AIMF, Maire de Paris
Lieu : Salle des Fêtes
15 h 00 à 17 h 30 Colloque : « Les élus locaux francophones : leur action en faveur de l’économie sociale et solidaire »
Lieu : Hôtel de Ville

  • Atelier 1 : « Promouvoir l’Économie Sociale et Solidaire : le rôle de l’engagement politique des élus locaux »
  • Atelier 2 : « Appui à la création d’entreprise : services, formation, finance solidaire »
  • Atelier 3 : « Favoriser les espaces de coordination et les cadres de coopération durables »
17 h 30 Départ des cars pour les hôtels
19 h 30 Départ des hôtels vers le lieu retenu pour le dîner offert par M. Bertrand DELANOË, Président de l’AIMF, Maire de Paris
20 h 00 Dîner
Samedi 16 novembre
10 h 00 à 11 h 00 Suite du Colloque
Lieu : Hôtel de Ville
11 h 00 à 12 h 00 33ème Assemblée générale
Deuxième séance plénière
12 h 00 Séance de clôture
12 h 15 Photo de groupe
12 h 30 Déjeuner-buffet, sur inscription
Lieu : Hôtel de Ville
Après midi Libre
Départ des participants
19 h 30 Dîner à l’hôtel Pullman pour les participants présents, sur inscription
En attente de confirmation : visite d’un musée parisien, sur inscription
Dimanche 17 novembre
Départ des participants


Près de 400 maires, élus locaux et cadres territoriaux se sont retrouvés à Paris du 14 au 16 novembre à l’occasion du 33ème Congrès des maires francophones, à l’invitation de M. Bertrand Delanoë, Maire de Paris et Président de l’AIMF.

L’ouverture de la manifestation vendredi matin a été marquée par la présence de M. François Hollande, Président de la République française, de M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et de M. Michel Sidibé, Directeur exécutif d’ONU Sida. En la présence de ce dernier, l’Assemblée générale de l’AIMF a pris un engagement fort à travers une motion appelant les pouvoirs publics nationaux à adopter des politiques tolérantes pour faciliter la liberté de circulation des personnes séropositives.

Le Bureau de l’association, réuni jeudi 14 novembre, a attribué plus d’un million d’euros de subventions pour des projets qui bénéficieront à plus d’1,6 million de personnes dans les villes francophones. Ces projets permettront d’accroître l’accès à l’eau potable et à l’assainissement (Bénin, Cameroun, Laos, Madagascar), d’améliorer l’accès aux soins (Côte d’Ivoire, Sénégal) mais aussi de préserver le patrimoine urbain et de renforcer l’offre culturelle (Ile Maurice, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Guinée, Bénin). La signature d’une convention avec la ville de Genève permettra, à l’avenir, d’accroître encore les fonds disponibles pour ce type de projets de coopération.

Une journée d’échanges et de débats a été organisée sur l’Economie sociale et solidaire. Dans un contexte d’urbanisation grandissante, l’engagement des élus en faveur de l’économie sociale et solidaire est apparu comme naturel. Elle est en effet tout à la fois un vecteur de lien social, de solidarité, d’emploi, et permet d’apporter des réponses concrètes et locales aux besoins des populations. Les exemples présentés ont permis d’identifier les leviers d’action des municipalités pour soutenir et encourager l’économie sociale et solidaire.

Parmi les éléments marquants de la réunion de l’Assemblée générale réunie le 15 novembre, on notera l’adhésion de Montevideo, capitale de l’Uruguay, à l’Association Internationale des Maires Francophones.

Le prochain Congrès se tiendra à Dakar à l’automne 2014, en amont du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie.

Signature de la convention entre Dschang AIMF et Nantes
Pour ce qui est de la délégation de Dschang, Nous avons échangé avec les maires des autres villes dans le but de développer des coopérations d’entraide avec eux, et nous avons signé une convention dont la copie est en annexe pour le financement d’un projet pour un montant de 395.600 euros soit environ 260.000.000 de francs CFA en vue de l’approvisionnement en eau potable de nos populations ; les travaux débuteront en janvier 2014. Pendant ce séjour à Paris nous avons rencontré le président de la fédération Française des entrepreneurs en bâtiments qui se propose de venir investir dans notre ville. À l’issue des échanges, un projet de construction d’une boulangerie moderne dans les prochains jours par eux à Dschang est envisagé. Enfin, nous avons rencontré un fils de la Menoua qui travaille à France Télécom qui se propose de d’héberger le site web de la Commune ; à ce sujet un rendez-vous a été pris pour le mois de mars 2013 à Dschang.

Rencontre avec les investisseurs à Paris

Après Paris, nous nous sommes rendus à Nantes pour rencontrer les responsables techniques et politiques de la mairie de Nantes et de Nantes Métropole qui travaillent avec nous dans le cadre de la coopération décentralisée. Cette étape avait pour programme :

Arrivée le dimanche 17 Novembre
Accueil Chauffeur + Gilles RAMPILLON
Gare SNCF côté sud à 14h25
Logement réservé au NOVOTEL de la Cité des Congrès
Possibilité de prendre un en-cas à l’hôtel
19 h 30 ou 20 h Dîner à l’hôtel : rencontre avec des représentants de la diaspora camerounaise
M. Joseph NOUTENIJEU, directeur de l’Alliance Franco-Camerounaise de Dschang
M. Albert ANGOULA , représentant la diaspora camerounaise à Nantes
Lundi 18 novembre
10 h – 11 h 30 Nantes Métropole Salle Vertonne
Point sur les relations Nantes Dschang et sur le déroulement de la convention en cours. OC + DD + MB
Déjeuner : chez Félix (3 pers. délégation + OC + DD + MB)
14 h 30 – 16 h Visite Mémorial OC + MB + Chauffeur (5 personnes)
16 h 30 – 18 h Nantes Métropole Salle B500 :
Présentation de la politique de la nouvelle municipalité et des projets. Impacts sur la convention en cours OC + DD + MB
19 h 30 Dîner libre à l’hôtel
Mardi 19 novembre
9 h 30 Rendez vous au NOVOTEL pour transfert Hôtel de Ville – Chauffeur (3 pers. délégation + MB)
10 h – 10 h 30 Hôtel de Ville
Rendez vous avec Patrick RIMBERT, maire de Nantes – DD + MB
10 h 45 – 11 h 30 visite du Jardin des Plantes – GR + Romaric Perrocheau ou Philippe FERARD + Chauffeur (4 personnes)
11 h 45 – 12 h 45 visite du Grand Blottereau – GR + Jacques Soignon + Chauffeur (4 personnes)
13 h – 14 h 30 Déjeuner : Le Square (3 pers. délégation + OC)
14 h 30 – 16 h 30 NOVOTEL :
Mise au point de la nouvelle convention.
17 h – 18 h Nantes Métropole (Salle Martinière – 7°étage) :
Rencontre avec Marie Hélène NEDELEC – point sur le programme DANK
18 h 30 – 19 h 30 Nantes Métropole (Salle de l’Erdre – 7°étage) :
Cocktail du programme DANK – prise de parole du maire de Dschang.
19 h 45 Rendez vous au NOVOTEL pour transfert Hôtel de Ville – Chauffeur (6 personnes)
20 h – 22 h Hôtel de Ville : Dîner officiel avec les élus (9 convives)
Présidence : M. Octave CESTOR, maire adjoint de la Ville de Nantes
M. Baudelaire DONFACK, maire de Dschang
Dr Emile TEMGOUA, premier adjoint,
Mme Marie Hélène NEDELEC, conseillère communautaire
M. Barthélémy NDONGSON, responsable des partenariats de la commune de Dschang
M. Joseph NOUTENIJEU, directeur de l’Alliance Franco-Camerounaise de Dschang
M. Albert ANGOULA, représentant la diaspora camerounaise à Nantes
M. David DESROCHES, conseiller technique au Cabinet du Maire
M. Maurice BERTHIAU, directeur MSCI
22 h Retour au NOVOTEL (3 personnes)
Départ le Mercredi 20 novembre
5 h 15 Rendez vous au NOVOTEL pour transfert Hôtel de Ville – Chauffeur (4 personnes)
Pour NANTES ATLANTIQUE 06:35 Vol AF 7721 (3 personnes)


A notre arrivée à Nantes, nous avons été accueillis comme le précise le programme, par deux Camerounais représentant notre diaspora à Nantes dont M. Albert Angoula avec qui nous travaillons pour la mise en place d’une association devant coordonner les échanges entre les deux collectivités et Monsieur Joseph Noutenijeu, Directeur de l’Alliance Franco- Camerounaise de Dschang en formation à Nantes. Avec ce dernier, nous avons revisité le lien entre la Commune de Dschang et l’Alliance Franco-camerounaise et avons été informés des arriérés liés à la participation de la ville au fonctionnement de l’Alliance et qui remontent à 2012 ; situation que l’exécutif vérifiera auprès de ces services financiers pour régularisation. Enfin, l’extension de la médiathèque de cette structure sera effective eu égard aux ambitions affichées de l’Alliance comme pôle d’échanges culturels et associatifs entre Nantes et Dschang.

La journée du lundi 18 novembre 2013 a été prévue pour échanger avec les responsables politiques et techniques sur les relations Nantes-Dschang et à cette occasion, le responsable de la Cellule de la Coopération a présenté, en premier lieu sur Powerpoint, l’historique et l’impact de cette coopération sur notre cité avant de laisser la parole à nos partenaires qui, dans l’ensemble, se sont montrés satisfaits des activités menées dans le cadre de ce partenariat. Il a été question de revisiter pour réaménager la Convention d’appui signée en mars 2013 par les deux mairies. L’exécutif actuel a aussi profité de cette occasion pour solliciter la participation de Nantes aux projets d’extension du réseau électrique de TCHOUADENG vers le CETIC de NZENPOUET et le Centre de Santé de NKEULI, y compris l’éclairage public. Il a été aussi question de relancer les subventions pour les activités de l’OTD. Ainsi, un plan d’actions pour 2014 a été présenté par Dschang et de commun accord nous avons validé ce que nous ferons en 2014. Une évaluation de l’état d’avancement de ces activités est prévue au mois de juin 2014. Aussi, Nantes reste toujours disponible à accorder un stage au responsable de l’OTD. Pour ce qui est de l’aménagement des espaces verts, nous avons présenté l’ambition de notre municipalité à faire aménager les espaces verts à l’image de Nantes. Sur ce point, nous avons sollicité d’accueillir à Dschang un des responsables de l’aménagement des jardins de Nantes et le déplacement par la suite de notre paysagiste à Nantes en 2014 et ce, avant le début de la saison des pluies. La subvention prévue par Nantes en appui sur Dschang en 2014 est passée de 45.000 euros à 85.000 euros pour la simple raison que la ligne eau-assainissement qui était de 0 euro en 2014 est désormais de 40.000 euros.

Notre journée a continué par une visite des espaces aménagés dans la ville, question de s’en faire une idée et ensuite, par la visite du mémorial qui retrace l’histoire de l’esclavage. Profitant de cette visite, nous nous sommes rendus à (AIVDMD) Alliance Internationale des villes pour le Devoir de Mémoire et de Développement dont notre municipalité est membre depuis 2011. Au cours des échanges avec le secrétaire permanant de cette structure, nous avons trouvé en AIVDMD, un outil important pour la recherche de financement au niveau de l’Union Européenne et avons pris l’engagement de payer nos arriérés de cotisation (2012 et 2013) qui se chiffrent à 1000 euros et en suite 2014 qui est de 500 euros. Nous mettrons en liaison nos services techniques avec cette structure pour plus d’accompagnement dans la recherche des financements. Il est important, pour une bonne compréhension, de savoir que les villes de l’AIVDMD veulent initier des actions visant :

  • à l’amélioration du cadre de vie et de travail de leur population ;
  • à l’approfondissement des connaissances et au renforcement des capacités ;
  • aux échanges entre groupements de jeunes et femmes, entre établissements scolaires et universitaires ;
  • à l’établissement de circuits et aux aménagements touristiques ;
  • au développement de systèmes d’information et de communication ;
  • à l’élaboration et à la mise en œuvre de programme de lutte contre la pauvreté.

la journée de lundi s’est achevée par une rencontre avec l’équipe des Electriciens Sans Frontières pour échanger sur le projet de la construction d’une micro centrale hydroélectrique à Lefock dont la copie du rapport de cette rencontre est en annexe.

La journée du mardi 19 novembre 2013 a débuté par une rencontre avec le Maire de Nantes, rencontre au cours de laquelle l’exécutif de Dschang a clairement exprimé son plan de développement de la cité en commençant pas des actions prioritaires tel que :

  • le désenclavement des zones rurales ;
  • l’eau et l’assainissement (approvisionnement en eau et gestion des déchets), l’éclairage public ;
  • le développement touristique ;
  • l’aménagement des espace vert et la poursuite des travaux d’aménagement du lac municipale (centre artisanal, jardin botanique, musée de civilisation, etc.).

Dans l’après-midi de cette deuxième journée, la délégation de Dschang a rencontré les responsable de Nantes Métropole pour faire le point sur l’état d’avancement du programme DANK qui est un programme regroupant la Commune de Dschang (Cameroun), l’Association des Maires de la Grand’ Anse (Haïti), Nantes Métropole (France) et la Commune Urbaine de Kindia (Guinée), lesquelles se sont réunies autour d’une volonté commune de maîtriser leur développement et le bien-être de leurs populations, en travaillant sur les thématiques de l’accès à l’eau potable, de l’assainissement, des déchets et des risques sanitaires et naturels.

Cette coopération est soutenue par Nantes Métropole à travers le programme de coopération entre les Villes de Nantes et de Dschang (Cameroun), par le biais du fonds de solidarité eau-assainissement qu’elle a mis en place suite à l’adoption de la loi Oudin-Santini.

Aujourd’hui, l’enjeu du programme DANK est de prolonger et de mettre en synergie les actions des collectivités partenaires et cela, compte-tenu des contextes et enjeux relativement analogues des trois partenaires en développant des relations de coopération Sud-Sud à l’exemple de Dschang et Kindia.

Le Maire de Kindia souhaiterait organiser le Comité de Pilotage de ce programme en Guinée Conakry au mois de Février 2014 et Dschang a confirmé sa disponibilité à participer à cette rencontre.

La proposition de faire participer le programme DANK à nouveau en appui financier au projet de compostage de Dschang pour l’année 2014 a été exprimée par Dschang et en réponse, Nantes Métropole a demandé au coordonateur local à Dschang de ce programme, d’adresser par email aux différents membres, cette sollicitation pour avis.

En définitive, notre mission a permis de renforcer la Coopération Nantes-Dschang, élargie désormais à Nantes Métropole et à l’Alliance Internationale des villes pour le Devoir de Mémoire et Développement sans oublier l’AIMF et tout cela, pour le plus grand bien de nos populations.

jizzrain.com/vd/15785-video

Check Also

erta-ekosso-entoure-de-son-orchestre

ANIMATION ARTISTICO-CULTURELLE DE HAUTE FACTURE A DSCHANG : L’Alliance Franco-camerounaise de Dschang a bougé en février dernier.

En réussissant l’organisation de trois événements de grande envergure, l’Alliance Franco-camerounaise de Dschang a tenu …