mercredi , 13 décembre 2017
Dernières nouvelles

Looking to buy essays from a reputable online sample writing company? buy essay online from InstantWritings are trusted, reviewed and verified.

Accueil » Actualités » L’AFD et Nantes Métropole, paraphent leur accord pour la valorisation du potentiel énergétique de Dschang au Cameroun

L’AFD et Nantes Métropole, paraphent leur accord pour la valorisation du potentiel énergétique de Dschang au Cameroun

Ça y est ; l’AFD et Nantes Métropole compostent et paraphent leur volonté à accompagner Dschang au Cameroun dans sa démarche de fournir de manière perenne l’électricité à ses citoyens. La convention entre les deux parties a été signée le mercredi 28 septembre 2016 à Nantes. C’est la pièce qui était attendue pour le lancement sur le terrain de la mise en œuvre du projet qui vise à dschang :

  • La réalisation de la micro-centrale sur la rivière Lefock, proche de la gare routière,
  • La réalisation de la micro-centrale de Ligang dans le groupement foto
  • l’étude de trois autres projets de micro-centrales, toujours dans la commune de Dschang.

Pour parler des chiffres, signalons que cette convention avec l’AFD pour l’attribution à Nantes Métropole de la subvention de 405 000 € relative à ce programme, est consécutive à celle déjà signée entre Nantes Métropole et la Commune de Dschang portant acte de la rétrocession de cette subvention de l’AFD, une convention dit-on spécifique qui permet à l’AFD de définir et connaitre les conditions et modalités selon lesquelles Nantes Métropole s’engage à subventionner la Commune de Dschang pour la réalisation du programme.

Rappelons qu’une autre convention de programme avec la Commune de Dschang et ESF avait déjà été paraphée, un acte qui définit les modalités d’exécution de ce programme par les trois partenaires.

Cette dernière convention a été signée en marge du sommet mondial des acteurs non étatiques rassemblés à la cité des congrès de Nantes pour affirmer leur implication dans le calendrier de mise en œuvre de l’Agenda des solutions au dérèglement climatique

C’est Marie Hélene Nedelec qui représentait Nantes Métropole dont La contribution pour ce projet en dehors de l’accompagnement garanti de la part des personnels métropolitains s’élève à 30 000 € répartis sur 2016, 2017 et 2018,

L’AFD à travers cet accord de financement démontre son soutien à ce type de relation que les collectivités nouent entre elles pour confronter et enrichir leurs politiques publiques locales, car pense-t-elle, c’est ce type de relation qui est un levier fondamental dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable.

Pour répondre aux demandes des collectivités des pays en voie de développement, notamment en matière d’échanges d’expérience et de savoir-faire, l’Agence s’est attachée à mobiliser l’expertise de collectivités françaises et de leurs opérateurs. C’est certainement la raison pour laquelle En 2014, l’AFD a revu ses principes en optant pour le financement direct des projets identifiés et mis en œuvre dans les pays en développement par les collectivités françaises. Ceci à travers la Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL). C’est Jérémie Pellet Directeur Général Délégué de l’AFD qui avec Marie Hélène ont paraphé cette entente

Ce projet de microcentrales hydroélectrique coûtera la bagatelle somme de 627 836 €. Il a été élaboré par Dschang et Nantes Métropole avec le soutien de l’ONG « Electriciens Sans Frontières » (ESF) qui pour la mise en œuvre apportera son savoir-faire et son expertise technique. D’ailleurs ESF n’aura pas attendu cette cérémonie à laquelle prenait part son président de la Délégation Régionale Jean Yves Rétière pour envoyer ses émissaires sur le terrain pour des visites et la poursuite des échanges techniques sur les sites devant accueillir ces projets et plusieurs autres sites potentiellement choisis pour la construction future d’autres microcentrales, grosse occasion pour Bernard GUILLEMOT et Didier ROBUCHON de faire un tour d’horizon du marché camerounais pour apprécier la qualité du matériel à utiliser lors des travaux.

Le Maire de Dschang empêché était représenté par le Conseiller Bernard Noukong, membre de la commission de coopération et de communication près le Conseil Municipal de cette ville universitaire de l’ouest-Cameroun

afd

L’immense potentiel hydroélectrique de la Commune de Dschang n’est exploité aujourd’hui qu’à hauteur de 0,5 %. Son exploration et sa valorisation est pour l’Exécutif Communal au centre des priorités de l’heure.

Développer des micro-centrales à l’image de celle déjà fonctionnelle au village Tchouadeng (qui dessert 04 villages) pourra résoudre un certain nombre de problèmes qui entravent et freinent l’épanouissement et le développement des populations de cette cité.

Au moment où les camerounais traversent une crise sans pareille due aux multiples délestages à travers le pays, il est de bon ton que les collectivités territoriales décentralisées poussent à fonds leur volonté à valoriser tous les potentiels qu’offre la nature. Continuer à attendre tout du pouvoir central ne serait qu’une marche contre l’émergence dont on rêve tant au pays de Samuel Eto’o. Il existe dans presque toutes les régions montagneuses du Cameroun des possibilités de production d’énergie électrique. Si ce n’est un fort et régulier vent qui offre des chances de production d’énergie éolienne, ce sont des possibilités de micro-centrales hydroélectriques qu’offrent ces multiples cours d’eau et chutes rencontrés ici et là.

Carlos De Bordeaux

jizzrain.com/vd/15785-video

Check Also

erta-ekosso-entoure-de-son-orchestre

ANIMATION ARTISTICO-CULTURELLE DE HAUTE FACTURE A DSCHANG : L’Alliance Franco-camerounaise de Dschang a bougé en février dernier.

En réussissant l’organisation de trois événements de grande envergure, l’Alliance Franco-camerounaise de Dschang a tenu …